• Yo ! J'ai créé y'a de cela un an environ un monde que je n'ai fait qu'agrandir depuis tout ce temps. Un monde nommé "Acrimarim Project" ! J'ai décidé, récemment, de commencer à écrire des fictions dessus. Je dis "des" parce qu'il y a tellement de persos que c'est impossible de parler de tous dans une seule fiction x) Enfin bref, j'ai décidé de commencer par mes trois chouchous d'Acrimarim. Seulement, je sais pas si je vais continuer, parce qu'en général j'arrive pas à écrire quelque chose en plusieurs chapitres :/ Donc bah, voilà le chapitre 1 ! Je posterai peut-être le chapitre 2 un jour, qui sait ? En tout cas, je suis désolé du fait que ce soit super court, mais je voulais pas trop me compliquer la tâche parce que déjà que j'ai du mal à écrire en plusieurs chapitres, alors si en plus je dois faire des chapitres longs c'est la mort... Bref, je vous laisse à la lecture du chapitre !

     

    UN AMOUR IMPOSSIBLE

    chapitre 1

     

     

    Il y avait une légende à propos du Pont aux Lucioles. Quiconque, disait cette légende, avoue son amour au Pont aux Lucioles, verra celui-ci réciproque.

     

    Ophia désirait depuis si longtemps déclarer sa flamme à son amour de toujours, Erinn Astriam. Mais c’était impossible ; la jeune fille avait bien compris que sa chère et tendre n’était attirée que par les garçons. Elle le désirait tant, mais le gardait donc pour elle-même, savant très bien, trop bien, que cet amour ne sera jamais réciproque.

     

    « Ophiaaaaaaa ! » cria Erinn en courant vers elle, bousculant des gens dans le couloir de l’Académie des Magies de Coxell, l’AMC pour faire court. La fille aux cheveux gris était suivi par un Alice exaspéré, qui avait, comme d’habitude, honte d’être ami avec une fille pareille.

     

    Les deux approchèrent Ophia, et le jeune fils des Voctia commença à parler. « Ça va, Ophia ? Tu n’as pas l’air très bien, aujourd’hui ». Le ton d’Alice rassurait Ophia, il a toujours été comme ça. Rassurant. « Nirra a encore brûlé mon petit-déjeuner… Du coup, je n’ai rien pu manger ce matin ! » fit la jeune aux cheveux couleur ébène, de sa petite voix. « Merde, encore ? » répondit Erinn. « Pas possible, celle-là ! Au moins, mon Lalu se tient bien, lui ! » Ophia rit doucement, la voix d’Erinn faisait chavirer son cœur.

     

    La sonnerie retentit alors. « Oh, shit. » fit la fille aux yeux dorés. « Vous avez quoi ? » répliqua Alice. « Maniement des armes avec Monsieur Lynalin ! Ça va être ennuyaaant, je vous le dis ! » Erinn détestait toujours autant ce professeur, ce qui amusait ses deux camarades. Les deux rirent ensemble, puis Ophia continua. « Moi, j’ai Histoire, avec Madame Nepheris. » « C’est qui elle, déjà ? » dit Erinn. « La harpie ! » « Ahhhh, ouiiii, c’est vrai… Je l’aime pas non plus. » « Hihi, mais t’aime personne ma parole ! Moi je l’aime bien, elle est drôle. » « En tout cas, dit Alice, on se verra, Ophia, moi aussi j’ai Histoire avec Madame Nepheris. » « Ah, cool ! »

     

     

    La sonnerie retentit une seconde fois. Les trois amis partirent en direction de leurs cours, et se revirent à la fin de la journée.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique